Piąta edycja Festiwalu Młodych Artystów już za nami. Stało się już tradycją że „Le Progrès” poświęca temu wydarzeniu miejsce na swoich łamach. Tych którzy nie mieli okazji przeczytać artykułu zapraszamy do lektury na naszej stronie.

Les élèves polonais de la Cité scolaire internationale sont montés sur scène

Pour les 138 élèves de la section polonaise du lycée, c’est un événement annuel à ne manquer sous aucun prétexte.

Les jeunes Polonais ont donné un spectacle sur le thème de l’amour, hier, en fin d’après-midi, dans la salle polyvalente de la Cité scolaire internationale de Gerland, dans le cadre de ce 5e Festival Jeunes Artistes. Sous l’égide de l’APESP (1) , représentée par sa présidente Roma Guerder, en présence de leurs parents et professeurs, tous très impliqués depuis plusieurs mois dans la préparation du festival, 18 groupes d’au moins deux participants se sont succédé sur scène devant un jury de quatre personnes. Le proviseur, Serge Ferrari, a donné le coup d’envoi de cette rencontre très conviviale, félicitant les organisateurs et les jeunes élèves. Les artistes en herbe ont donné le meilleur d’eux-mêmes, s’exprimant dans leur propre langue au travers de chansons, récits et saynètes aux noms évocateurs : « L’amour ne connaît pas de frontières », « Mon coeur bat pour… » ou « Casimir tombe amoureux ».
(1) Association de parents d’élèves de la section polonaise


Dodaj komentarz